Une Marocaine veut saisir la justice canadienne: obtenir la garde de sa petite-fille

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 14 Août 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Une ressortissante marocaine a annoncé son intention d'introduire une requête auprès de la Cour supérieure de Montréal dans l'espoir d'obtenir la garde de sa petite-fille qu'elle compte faire rapatrier au Maroc.

    Mme Naïma Naboulsi, grand-mère de Yasmine (un an et demi), orpheline depuis avril dernier, est actuellement au Québec et compte demeurer à Montréal jusqu'à ce qu'elle obtienne la garde de sa petite-fille qui a perdu ses parents dans des circonstances tragiques. Son père Alirio Herreno Lopez aurait assassiné son épouse Lamiâa Bouchekkif avant de mettre fin à ses jours, rapporte jeudi le quotidien montréalais "La Presse”.


    Avant de se suicider, le père avait rédigé un testament aux termes duquel il confiait à son frère la garde de la petite Yasmine.

    Mme Naboulsi, citée par le journal, a catégoriquement écarté l'idée de voir sa petite-fille élevée par la famille d'un "meurtrier". "J'ai perdu ma fille, mais je n'accepterai jamais de perdre ma petite-fille", a-t-elle dit.

    Le drame, qui a coûté la vie à sa fille de 30 ans, est survenu le 10 avril dernier dans le secteur Cartier ville, à Montréal. A l'aube, Herreno Lopez avait alerté les services de police pour leur annoncer que son épouse avait fait une chute mortelle dans les escaliers.

    A leur arrivée, les policiers avaient découvert le corps inerte de Mme Bouchekkif et procédé à l'interrogatoire de son époux qui sera ultérieurement élargi, malgré les doutes ayant pesé sur les circonstances exactes de la mort, note le journal, ajoutant que ces soupçons vont être corroborés par l'autopsie: la défunte est morte asphyxiée par strangulation. Après qu'il eut pris connaissance des résultats de l'Institut médico-légal, l'officier de la PJ, Jacques Robinson, avait convenu qu'il s'agit d'un homicide et prévu d'interpeller Herreno Lopez, le 15 avril. La veille, ce dernier s'était pendu dans son domicile. Persuadés de sa culpabilité, les policiers ont clos le dossier.

    Selon "La Presse", le meurtrier présumé a confié la tutelle de Yasmine à son frère, Hernando Herreno Lopez. L'enfant, qui a hérité de l'assurance vie de ses parents, vit depuis avec son oncle dans le quartier Saint-Michel à Montréal.

    "L'argent ne m'intéresse pas. Je tiens uniquement à ma petite-fille. Si l'on ne m'autorise pas à la faire revenir au Maroc, je solliciterai un permis de séjour permanent et je vivrai auprès d'elle, car elle serait en sécurité avec moi", a affirmé Mme Naboulsi, relayée par le quotidien.

    Depuis son arrivée au Québec, Me Naboulsi a frappé à toutes les portes et s'est adressée à tous les services concernés. Après toutes ces tentatives vouées à l'échec, elle a décidé de se payer les services d'une avocate qui introduira une requête auprès de la Cour supérieure pour obtenir la garde de sa petite-fille.


    http://www.map.ma/fr/sections/social/une_marocaine_veut_s/view
     

Partager cette page