Une responsable du PP en Catalogne salue le «courage» de S.M. le Roi à propos de la proposition d'au

Discussion dans 'Info du bled' créé par oisis73, 8 Octobre 2006.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Ines Javega Soley, conseillère du Parti Populaire (PP) à la mairie de Lloret de Mar en Catalogne, a salué le "courage " de S.M. le Roi Mohammed VI à propos de la proposition d'octroyer une autonomie élargie aux provinces du Sud.
    "Je voudrais souligner le courage de S.M. le Roi pour avoir proposé une solution intermédiaire au conflit" à travers l'octroi d'une "pleine autonomie" à cette région, a indiqué Mme Soley lors de son intervention devant la quatrième Commission des Nations unies.


    La conseillère du PP a exprimé son "soutien total à une large autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc et qui respecte l'intégrité territoriale du Royaume", se félicitant de la création par le Souverain du Conseil consultatif royal pour les affaires sahariennes (Corcas) au sein duquel, a-t-elle rappelé, sont représentées toutes les tendances aussi bien politiques que tribales de cette région.

    Après avoir rappelé que le "Sahara fait partie intégrante du Maroc", Mme Soley a déploré le fait que ce conflit soit une source de blocage pour le Maroc qui ½uvre pour lui trouver une solution, alors que le véritable problème est posé par l'Algérie qui accorde des subventions au ‘polisario', lui fournit des armes et le soutient".

    L'Algérie n'est pas intéressée par le règlement du problème du Sahara, a-t-elle souligné, ajoutant que cette situation porte préjudice aussi bien au Maroc, qu'aux Marocains séquestrés à Tindouf qui vivent en "exil forcé" dans l'attente d'une solution définitive à ce conflit. Mme Soley a exprimé également son soutien au dernier rapport du Secrétaire général des Nations unies sur le Sahara prônant une "solution politique négociée entre les parties, que sont l'Algérie et le Maroc".

    Mme Soley a ajouté que la proposition d'autonomie permettra de changer le "modus vivendi " d'une population qui est privée jusqu'à présent de la vie en communauté et souffre de pénuries et de précarité sur tous les plans.
    A travers la proposition d'autonomie, le Maroc permettra aux Sahraouis d'assurer leur développement à tous les niveaux (politique, social, économique ) et prouvera au monde entier que lorsqu'un pays se propose de régler un conflit, aussi grave soit-il, il est capable de proposer une solution pacifique".

    Elle a estimé à ce propos que l'Espagne peut servir de modèle en matière d'autonomie en raison de son expérience de 25 ans qui, a-t-elle ajouté, lui a permis de se développer dans tous les domaines.


    La conseillère du PP a d'autre part dénoncé "le refus de l'Algérie d'autoriser le recensement des populations sahraouies exilées de manière forcée dans les camps" de Tindouf, alors que le HCR en a manifesté la volonté, mais n'a pu accéder aux territoires algériens pour mener à bien cette mission.

    Mme Soley, qui milite également pour des droits de l'Homme, a de même fustigé le "drame humain" dont patissent les séquestrés sahraouis dans les territoires algériens sous contrôle du ‘polisario' ainsi que les " violations graves" des droits humains commis au quotidien dans les camps gérés par les séparatistes en Algérie.

    Le Matin​
     

Partager cette page