Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 30 Juin 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Les autorités portuaires sont parvenues à débusquer mercredi, au port de Casablanca, une soixantaine de clandestins, à bord d’un navire en partance vers le Brésil, appartenant à la compagnie nationale de transport maritime IMTC.

    L’ampleur que prend de plus en plus ce phénomène, un peu partout dans le Royaume, malgré les efforts déployés par les instances concernées, soulève avec acuité et remet en question le crédit investi dans la sécurité des infrastructures portuaires nationales. En attendant une révision des lois définissant clairement la responsabilité de chacun des intervenants dans ce genre de problème, ce sont les armateurs qui demeurent dans le collimateur des pénalités et qui cautionnent à chaque coup la totalité des frais.

    Cette réalité inquiétante met les armateurs dans une situation on ne peut mal aisée, d’autant plus que dans bien de ports étrangers, on n’hésite pas à infliger aux contrevenants des pénalités pouvant aller jusqu’à 5000 euros.

    M. Abdelilah Kabbaj, président du MSC, a indiqué que les moyens de détection dont sont dotés les navires ne sont pas efficients. Tout en reconnaissant l’existence d’une sorte de complicité, que ce soit dans les ports ou dans les navires, M. Kabbaj n’en revient pas et appelle de son côté, en tant qu’armateur, à s’intéresser plutôt aux équipages et à leur sensibilisation des conséquences insondables de l’immigration clandestine. Par ailleurs, un bateau paralysé dans un port européen, à cause du phénomène, peut coûter les yeux de la tête à son armateur, a affirmé M. Abdelilah Kabbaj (dédommagement des livraisons en cas de retard).

    La sécurité des infrastructures portuaires doit être garantie et l’ODEP doit assumer ses responsabilités, a déclaré pour sa part M. Mohamed Karia, président d’IMTC. Le fléau de l’immigration clandestine, cette gangrène qui pénalise le secteur maritime, nuit beaucoup aux armateurs et à l’image de marque du pays, doit être aujourd’hui et plus que jamais pris en considération...

    Rappelons, enfin, que dans le but de sécuriser son enceinte, l’ODEP avait financé la construction d’une muraille d’environ 5400 mètres et investi plusieurs millions de centimes dans l’acquisition d’autres moyens de surveillance, mais beaucoup reste à faire, si l’on veut vraiment assurer la sécurité des infrastructures portuaires et étouffer le phénomène qui taxe encore certains ports du Royaume.


    Mohamed LOKHNATI

    Source: L'OPINION.
     
  2. XenA

    XenA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    Pour lutter contre l'immigration clandestine il faut favoriser l'immigration légale mais avec quels moyens?!ceux qui partent sont les plus démunis...Ils partiront par n'importe quel moyen comme ces Subsahariens qui rêvent de cette traversée vers l'europe!que veux-tu c'est l'appel de l'ELDORADO!
     
  3. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    la hawla wa la kowwata illa bi LLAH
    c'est vrai que l'article traitenotamment de l'aspect sécuritaire des ports, mais je m'atarde de ma part sur le fait: "une soixantaine de clandestins, à bord d’un navire en partance vers le Brésil"!!!!!
    Moi quand je lis ça, j'ai du mal à ouvrir ma bouche juste après! De pauvres gens qui sont prêts à partir dans le premier objet flottant qui arrive, peu importe la destination, le plus important c'est le lieu de provennce [38h]
    Je ne suis pas en colère contre eux. Pas spécialement je veux dire. Il y'a un gros problème de moyens et d'ambitions! Ce sont des défits que nous devons tous relever dans notre pays. Il faut s'y pencher sérieusement.
    Le Maroc fait des efforts louables pour récupérer ses jeunes partis faire leurs études à l'étranger. Il faut en faire autant (voire plus) pour ceux qui restent au bled. ça me ramène à la proposition de XenA
    "favoriser l'immigration légale" je ne suis pas d'accord mon amie. Il faut favoriser l'INSTALLATION LEGALE, les moyens ne manquent pas. Les moyens n'ont pas manqué quand on a voulu faire la marche verte, ni quand on a voulu postuler pour Maroc2012, ni quand on veut organiser des tournois de Golf...
    Les moyens, on les trouve quand on le veut. Voudrions-nous alors? [11h]
     
  4. XenA

    XenA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    Va leur dire ça tu verras ce qu'ils vont te répondre!hier sur 2M un de ces"bâtards" a dit que c'est logique que certains partent parce qu'il faut qu'ils partent puisqu'on ne peut pas trouver du travail à tout le monde!le marché du travail marocain a plus de demandes que d'offres!
    Bonjour l'égalité des chances....à chacun le discours qui l'arrange!supposons que ceux qui ont des diplômes trouvent du travail"un salaire de misère et exploités jusqu'à l'os" et ceux alors qui n'ont aucune qualification ils doivent faire quoi, se suicider?heuu en fait pas la peine de penser à la réponse car ils se suicident vraiment via leur traversée de LA MORT!
     
  5. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    Mais ils vont partir où? Tu crois qu'il vont trouver du travail au Bresil? Il dit que la demande est supérieur à l'offre; mais c'est le cas partout!! Je vois que t'as le drapeau de la France sous ton nom, eh bien si tu es en France tu dois être bien au courant des 10% de chomage. Et encore, ça c'est la moyenne, chez les "peaux bronzés" comme la nôtre, c'est encore pire!! Les peaux bronzés en situation régulière bien sûr, quant aux autres, ce sont des "sous-hommes" quoi. On va me dire qu'ils sont des sous-hommes quand ils sont au Maroc aussi. Eh bien au Maroc, au moins, nous avons l'honneur (la légitimité si l'on veut) d'être chez soi. Et c'est plus légitime de réclamer le changement, et l'apport de solutions quand on est chez soi.
    Pour ceux qui n'ont pas de qualification, ils se doivent au moins d'avoir le regret de ne pas l'avoir eue s'ils en avaient l'occasion. Avant de penser au suicide, on peut penser à bcp de choses. On a pas besoin de qualification pour vivre. Le prophète (salla Allaho 3alayhi wa sallam) a dit: "taharrakou torzakou". Il faut bouger ses neurones et ses épaules, w yjib Molana ttissir
     
  6. XenA

    XenA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    ça reste ton point de vue!bouger comment et à faire quoi?le prophète ne sait pas ce que veut dire galérer pour payer son loyer et ses factures, crise économique,mondialisation....au Maroc"comme partout d'ailleurs" on ne vit pas de rêve et d'eau fraîche!les gens galèrent et le bins c'est qu'ils n'ont ni RMI ni d'autres allocations sociales pour mieux surmonter leur condition sociale en tant que"Pauvres"!
     
  7. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    Le RMI c'est pour des français qui vivent en France. si ces pauvres veulent du RMI c'est au Maroc qu'il doivent le réclamer, c'est pas en allant le chercher chez Sarkozy, car de toutes les façons il veut pas leur en donner. Un animal quelconque, s'il voit sa progeniture attaquée par un autre animal, il ne va pas demander au lion d'en faire ses enfants. Il les défend lui même.
    Pour ne pas répondre à des caricatures par des caricatures: je te dis tout simplement que l'époque du prophète n'était pas, économiquement parlant, un paradis sur terre, et je ne pense pas qu'à cette époque on vivait que "de rêves et d'eau fraîche".
    Pour ta question:"bouger comment et à faire quoi?" Je te demande d'être moins passive et plus entreprenante. Les idées font l'argent. On a des exemples de jeunes marocains pleins d'idées. "wla hezmouni w rezmouni w la t3awlou 3liya".
     
  8. XenA

    XenA Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    Tu crois encore en la fraternité, amour du pays, droits .....etc quant à moi je n'ai pas besoin de bouger car je suis nullement une galérienne qui attend ni le RMI ni les aides de l'état!j'ai étudié, j'ai travaillé et je travaille encore je paie mes impôts et je ne dois rien à personne!les idées qui font de l'argents il faut les proposer au bled pour que nos compatriotes puissent s'ensortir au lieu de se donner à une aventure périlleuse!
    SARKO est bien là où il est maintenant quant aux Rmistes"français d'origines maghrebines" c'est pour eux qu'on se réveille le matin et on se casse le cul pour qu'ils puissent toucher une misère!
     
  9. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : Une soixantaine de clandestins débusqués à bord d’un navire

    c'est toujours triste de lire des truc comme ça, mais voila ces jeune la on perdu toute espoir dans le pays, un horizon sombre, pauvreté .....etc., tt ces raison pousse des centaine voir mm des milliers de jeune a risquer leur vie!!
    comme vous avez déjà expliqué il faut favoriser l'immigration légale d'avantage comment? de quel manière je m'en fou y'a bien des gens qui prennent un salaire colossale pour trouver des solutions a ce genre de problèmes !!
     
  10. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    oui j'y crois toujours, et je compte bien y croire jusqu'à la fin de mes jours!! Car ce n'est ni l'arogance ni l'individualisme ni le pessimisme qui vont sortir le Maroc du goufre.
    Je salue ton esprit solidaire et j'apprecie ta rage contre les conditions de misère de nos compatriotes, mais je quand je te demande plus d'optisme, c'est justement pour utiliser cette rage dans le bon sens. Tu dis que t'as pas besoin de bouger car t'en as pas besoin, et ensuite tu dis que c'est {pour ces Rmistes"français d'origines maghrebines" qu'on se réveille le matin et on se casse le cul} Je ne cherche pas là à te pieger, car plus important pour moi est d'apprécier ta solidarité, je pense seulement que si les nécessiteux ont besoin d'argent à cours terme, ils ont besoin d'idées et de solutions à moyen et à long terme. Positive, car ta rage, tu peux justement l'utiliser aussi pour ces solutions non matérielles, mais qui apportent bcp de matériels.
    Amicalement vôtre
     
  11. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    freil, mon ami:
    Je suis d'accord avec ce que tu dis, sauf pour "l'imigration légale". Je ne pense pas que ce soit une bonne solution pour le problème. Et même si ça arrange peut-être certains qualifiés qui risquent d'en profiter, ça n'arrangera ni les jeunes qui resteront sans solutions au bled, ni ce bled justement. Le dernier point est valable pour deux raisons au moins:
    Primo: Les cerveaux, ou les bras immigrants sont des ressources rares perdues par le Maroc et cédées à l'occident.
    Secondo: L'immigration de cette élite ne profitent qu'à eux et donc aucunement à ceux qui restent au coin de la rue.
     

Partager cette page