USA : Apple est confronté à une plainte collective contre des iPhone 4 défectueux

Discussion dans 'L'Iphone en général' créé par mejihad, 5 Juillet 2010.

  1. mejihad

    mejihad ... بوكرش و ودادي على

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    [​IMG]



    Deux américains ont lancé une class action dans le Maryland et ont porté plainte contre Apple et AT&T pour leur avoir vendu des iPhone 4 ayant des problèmes récurrents de perte du signal réseau.


    L’iPhone 4 ne fait pas que des heureux. Deux Américains, Kevin McCaffrey et Linda Wrinn, ont décidé d’initier une “class action” (plainte en nom collectif) devant un tribunal de l’Etat du Maryland, contre Apple et AT&T en les accusant de leur avoir vendu des iPhone 4 “défectueux”.
    Selon eux, le terminal vedette de la firme de Cupertino “perd des communications vocales et des transmissions de données quand on le tient d’une façon habituelle pour un téléphone portable”.
    L’insidieux problème de l’antenne réseau revient ainsi sur le devant de la scène. Dès sa sortie, le 24 juin dernier, certains utilisateurs avaient remarqué que leur iPhone 4 pouvait mal fonctionner dans certaines positions et ne plus capter de réseau mobile.
    Apple a ainsi reconnu le problème, en expliquant que la perte du signal réseau venait du fait que les gauchers, en tenant l’iPhone dans leur main gauche, recouvrait, sans le faire exprès, le coin inférieur gauche intégrant les deux côtés de la languette noire dans la bande métallique, qui fait office d’antenne intégrée.
    La solution proposée par la “marque à la pomme” tient en quelques mots : “Si jamais vous constatez ceci sur votre iPhone 4, évitez de le tenir par en bas à gauche […] ou bien utilisez tout simplement un des nombreux étuis à disposition”.
    Une réponse que les consommateurs américains qui ont porté plainte contre Apple et AT&T, l’opérateur distributeur exclusif de l’iPhone aux USA, ont jugé bien peu satisfaisante.
    Les deux Américains auteurs de cette class action n’y vont pas quatre chemins, et portent plainte notamment pour “négligence générale”, “défaut de conception, de fabrication et d’assemblage”, “pratique commerciale trompeuse” et “fraude par dissimulation”, rapporte l’AFP. Rien que ça…
    Apple et AT&T ont vingt jours pour élaborer leur réponse.

    source
     

Partager cette page