Vaccin anti-tabac : quand ?

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par rosalindana, 18 Septembre 2006.

  1. rosalindana

    rosalindana Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    C'est le champ de bataille à venir des laboratoires pharmaceutiques : la mise au point et la commercialisation d'un futur vaccin anti-tabac. De quoi s'agit-il ?

    Le principe
    Le « NicVax », c'est le nom du vaccin mis au point par le laboratoire pharmaceutique américain Nabi et testé depuis quelques mois sur les hommes. Ce vaccin produit des anticorps capables d'empêcher la nicotine d'arriver au cerveau, réduisant d'autant le plaisir procuré par le tabac. Plus clairement, ce vaccin injecte une protéine qui s'attacherait aux molécules de nicotine. Le corps, lui, assimilerait ce résultat à une menace. Le laboratoire prévient néanmoins : ce vaccin aide à arrêter ou à réduire la consommation de cigarettes mais il ne remplacera jamais la volonté seule d'un fumeur. Enfin, le NicVax n'offrirait aucune protection contre les substances cancérigènes inhalées en fumant.

    Tests et résultats
    Plusieurs laboratoires travaillent sur cette piste depuis de nombreuses années. D'abord testés sur des rats, les chercheurs tentent désormais de mesurer l'efficacité du NicVax sur les hommes. Ainsi, par exemple, 300 fumeurs, suivis pendant une année, vont recevoir 5 injections, espacées de 4 à 6 semaines. Des tests antérieurs avaient permis de constater que certains gros fumeurs avaient arrêté de fumer ou avaient réduit leur consommation de cigarettes alors qu'ils n'avaient aucune intention d'arrêter. Plus étonnant, les études avaient également démontré qu'un tiers des personnes testées avaient cessé leur consommation de tabac à la suite d'injection d'un produit placebo. Il faudra attendre 2010 environ pour une mise sur le marché d'un tel produit, afin de vérifier son efficacité réelle et son innocuité.


    Selon le ministère de la Santé, le tabac tue chaque année environ 66. 000 personnes en France, ce qui en fait la première cause de mortalité évitable.


    www.topsante.fr
     

Partager cette page