Valencia 2 - 1 F.C.Barcelona

Discussion dans 'Barça' créé par oisis73, 19 Février 2007.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Deux buts d'Angulo et Silva ont permis à Valence de prendre le dessus sur le Barça. Messi a joué 35 minutes et a été le meilleur blaugrana de la rencontre...


    [​IMG]

    Le Barça se rendait à Mestalla pour affronter Valence, qui était sous une série de résultats positifs en Gudjohnsen n'a pas été capable de faire la différencechampionnat. Pour cela, Frank Rijkaard a décidé de continuer à utiliser Edmilson en défense centrale en avançant Marquez au poste de milieu défensif. Iniesta a été préféré à Giuly et Messi pour occuper le coté droit de notre attaque aux cotés de Ronaldinho et Gudjohnsen.

    Comme toujours, le Barça est entré sur le terrain de jeu avec la ferme intention de repartir avec les trois points de sa visite à Mestalla. Pour ce faire, les blaugranas ont commencé à faire circuler le ballon avec beaucoup de rapidité, tandis que les locaux se limitaient à défendre, en plaçant tous leurs espoirs sur les contre-attaques de Villa et Morientes.

    De fait, la première occasion de la rencontre a été l’œuvre d’une contre-attaque initiée par Morientes qui a passé en profondeur vers Villa qui parvient à prendre de vitesse Puyol, mais Valdés impérial, remporte son duel grâce à un excellent arrêt réflexe.

    Avec Gudjohnsen en pointe, le Barça a tenté d’attaquer à base de combinaisons et de jeu collectif grâce à l’habileté de Ronaldinho et Iniesta, mais les blaugranas ne parvenaient pas à concrétiser leurs occasions, notamment à cause du mauvais placement de Gudjohnsen qui était régulièrement signalé en position de hors jeu. L’occasion la plus franche est née des pieds d’Iniesta qui est parvenu à passer en retrait vers Xavi, qui ne parvient pas à cadrer sa frappe du les cages de Butelle qui remplaçait Cañizares qui souffrait d’une grippe.

    Bien que l’on n’ait pas eu droit à beaucoup d’occasions franches, les deux équipes développaient un bon football aux styles diamétralement opposés : pressing contre vitesse de balle. Comme c’est toujours le cas lors des Valence-Barça, il y a eu beaucoup d’engagement et Zambrotta et Edmilson ont été les premiers à écoper d’un carton jaune.

    La meilleure occasion du Barça a eu lieu à la minute 30 grâce à une superbe passe en profondeur de Xavi vers Iniesta, qui parvient à centrer en retrait vers Gudjohnsen, mais la frappe de l’islandais termine sa course dans le petit filet de Butelle.

    Dix minutes plus tard, les locaux se sont crées une occasion très franche grâce à une superbe talonnade d’Angulo, qui permet à Albelda de se mettre en position de tir, mais sa frappe a aussi fini sa course dans le petit filet de Valdés.

    Dans les arrêts de jeu, bonne occasion de Gudjohnsen qui parvient à effacer deux défenseurs, mais se fait chiper le ballon à la dernière seconde.

    C’est donc sur ce score vierge que les deux équipes ont retrouvé le chemin des vestiaires. Le Barça a dominé, mais n’est pas parvenu à concrétiser ses occasions. Tout au long des 45 premières minutes, les locaux ont totalement abandonné la possession de balle au profit des catalans (28% pour Valence et 72% pour le Barça).

    La seconde mi-temps a commencé de la même manière à savoir avec un Barça qui continuait à dominer Les valenciens se sont montrés redoutables sur les contresoutrageusement tandis que Valence se limitait à chercher le contre. Et c’est justement sur une contre-attaque que les locaux sont parvenus à ouvrir la marque. Villa est parvenu à prendre de vitesse la défense blaugrana sur le coté gauche, a temporisé au bord de la surface de Valdés et a attendu que Angulo arrive lancé pour lui passer le ballon. Ce dernier a fusillé Valdés qui ne pouvait absolument rien faire. Le but de Valence est arrivé à la minute 51 et il restait suffisamment de temps pour revenir au score.

    [​IMG]

    Ce but était un coup dur pour les catalans qui pourtant avaient contrôlé le ballon tout au long de la première mi-temps. De fait, sans avoir eu le temps d’assimiler le coup, les locaux sont une nouvelle fois parvenus à prendre à défaut la défense blaugrana. Suite à une excellente contre-attaque lancée par Angulo, Valdés est parvenu à repousser une première fois un tir de Silva, mais malheureusement ce dernier est parvenu à récupérer le ballon et à marquer le second but de la soirée. Deux buts en trois minutes et le Barça semblait réellement touché dans son orgueil, mais incapable de réagir.

    Frank Rijkaard a tenté d’inverser la tendance en faisant rentrer Messi à la place de Gudjohnsen à la minute 55. Avec ces deux buts d’avance, les locaux ont décidé d’intensifier leur tactique défensive et ont musclé leur jeu pour mettre fin à toutes les offensives blaugranas. De fait, à la minute 60, suite à une série de vilains tacles a éclaté une bagarre au milieu du terrain entre Deco et Albelda qui avait taclé violemment à Messi et l’arbitre a décidé de les expulser tous les deux.

    C’est à ce moment que les deux entraîneurs ont décidé de réaliser leurs changements restants : Giuly à la place d’Edmilson et Pallardó et Joaquin à la place de Morientes et Villa.

    Le Barça tentait de réduire la marque, tandis que ses adversaires continuaient à défendre. Malgré tout, les occasions franches se sont fait attendre, malgré le bon niveau de jeu déployé par Messi. Le souci est que Ronaldinho recyclé en avant centre, ne parvenait pas à trouver les espaces nécessaires.

    C’est sur une bonne combinaison de Messi et de Ronaldinho qu’est arrivé un coup franc bien placé pour le Barça, alors qu’il restait moins de cinq minutes à jouer. Le brésilien est parvenu à marquer grâce à un superbe coup franc tiré au second poteau que Butelle n’a pas pu arrêter. Il ne restait que de maigres minutes de jeu pour revenir au score et de fait, les blaugranas n’y sont pas parvenus, malgré la bonne volonté et l’accélération de rythme de la fin de la rencontre.

    L’équipe de Valence dirigée par Quique Sanchez est parvenue à tirer le profit maximum de ses principaux atouts : de l’ordre, de la pression et surtout, une efficacité redoutable sur les contre-attaques. Le Barça quant à lui a payé cher ses erreurs défensives qui en seulement deux minutes ont permis aux locaux de marquer deux buts. Il a fallu une nouvelle fois se reposer sur le talent de Ronaldinho pour ouvrir la marquer. Avec la défaite de ce soir, le Barça n’est pas parvenu à rompre la statistique qui fait que le Barça ne s’est pas imposé à l’extérieur depuis le mois de novembre. Le seul point positif de la soirée aura été le bon retour de Messi qui a réalisé une excellente prestation. Il ne reste plus qu’à espérer que le retour d’Eto’o, combiné avec les présences de Messi et Ronaldinho, permettront au Barça de se ressaisir et d’affronter sereinement les prochains RDV importants.

    DONNEES TECHNIQUES
    Valencia

    Butelle; Miguel, Albiol, Ayala, Moretti; Angulo, Albelda, Marchena, Silva; Morientes et Villa.

    FC Barcelona

    Valdés; Oleguer, Puyol, Edmílson, Zambrotta; Márquez, Xavi, Deco; Ronaldinho, Iniesta et Gudjohnsen.

    Arbitre

    EduardoIturralde González.

    FC Barcelone​
     

Partager cette page