Van Persie en sauveur

Discussion dans 'Angleterre' créé par simo160, 16 Octobre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Grâce à un doublé de Robin Van Persie réalisé en début et fin de partie, Arsenal s'est donné un peu d'air en battant Sunderland 2-1 lors de la 8e journée de Premier League. Ce succès permet aux Gunners, battus à Tottenham (2-1) avant la trève internationale, de remonter à la 10e place du classement.

    ARSENAL - SUNDERLAND : 2-1
    Buts: Van Persie (1re, 83e) pour Arsenal. Larsson (31e) pour Sunderland

    Robin van Persie persiste. Et signe. Grâce à un doublé, le Néerlandais a volé au secours de Gunners qui ont certes montré des progrès dans le jeu mais qui restent souvent incapables de forcer la décision devant. Il n'a fallu que 27 secondes de jeu à van Persie pour décrisper ses partenaires, mal en point au coup d'envoi (15e avec un petit point d'avance sur Sunderland). A la réception d'un centre de Gervinho, le Batave marque et en profite pour battre le record de précocité cette saison en Premier League (précédent record : 49 secondes par Anthony Pikington).


    Dans la foulée de cette entame idyllique, "RvP" est tout près de doubler la mise d'un lob "cantonesque" mais sa balle piquée, à la sortie d'un contrôle orienté "diabolique", meurt sur le poteau d'un Mignolet béni des dieux sur ce coup-là (11e). Dès lors, les Londoniens continuent à vouloir forcer la décision mais, comme souvent, ils se font cueillir à froid par un coup-franc parfait de Larsson, un ancien de la maison Arsenal, qui nettoie la lucarne de Szczesny (31e). Le grand mérite des hommes d'Arsène Wenger sera de ne pas paniquer après cette égalisation. Sans être toujours transcendants, les Gunners vont dominer la seconde période et logiquement reprendre l'avantage grâce à l'inévitable van Persie qui répond au coup franc de Larsson par une autre merveille de frappe enroulée (83e). Le but de Van Persie, son cinquième de l'année en championnat, a donné aux "Gunners" une victoire méritée sur le 17e au classement à trois jours du déplacement à Marseille en Ligue des champions.

    "Nous en avions bien besoin. Les vingt premières minutes ont été très bonnes et puis nous avons un peu baissé. Nous les avons laissé revenir dans le match et nous avons un peu souffert", a commenté le héros de la journée. Dans le programme officiel d'avant-match, le Néerlandais avait pris la peine de démentir de récentes rumeurs l'annonçant sur le départ. "J'ai entendu pas mal de commentaires. J'ai cru que ça passerait, mais ça a au contraire pris de l'ampleur. J'ai donc pensé que c'était le moment de corriger. Je suis ici depuis huit ans, s'il y a bien un joueur fidèle, c'est moi", a-t-il confirmé à la fin du match au micro de Sky Sports. Grâce à ce succès, Arsenal remonte à la dixième place du classement. Merci qui ?


    NEWCASTLE - TOTTENHAM : 2-2
    Buts : Ba (48e) et Ameobi (86e) pour Newcastle, van der Vaart (40e s.p) et Defoe (68e) pour Tottenham

    Newcastle reste invaincu en Premier League après huit journées mais les Magpies ont eu chaud aux plumes. Deux fois menés au score par une équipe de Tottenham habile en contre, les partenaires de Cabaye et Obertan, titulaires au coup d'envoi, a fait preuve de ressources mentales impressionnantes. A défaut de qualités techniques à la hauteur. Abusant de longs ballons vers l'avant, les Magpies ont d'abord été châtiés par un penalty transformé par van der Vaart (40e). Revenu une première au tableau d'affichage grâce à la persévérance d'un Ba auteur de son 5e but en cinq apparitions sous le maillot noir et blanc (48e), Newcastle se faisait surprendre une seconde fois par Defoe, à peine entré en jeu, dont la frappe croisée laissait Krul hors de portée du ballon (68e). Poussé par le public de Saint-James Park, les coéquipiers de Ben Arfa, qui participait aux vingt dernières minutes de cette rencontre indécise jusqu'au bout, étaient récompensés de leurs efforts par Ameobi (86e). Grâce à ce nul arraché dans les ultimes minutes, Newcastle reste en embuscade derrière les deux Manchester et Chelsea alors que l'équipe londonienne ne bouge pas de sa sixième place.

    Eurosport
     

Partager cette page