Vente aux enchères : Grand duel historique entre Gharbaoui et Cherkaoui

Discussion dans 'Art' créé par @@@, 23 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    · La peinture abstraite marocaine de plus en plus prisée à l’international

    · Des œuvres de qualité muséale


    LA séance de vente prévue ce samedi 24 avril à la Compagnie marocaine des oeuvres et objets d’art (CMOOA) promet d’être animée. Les œuvres de Cherkaoui et Gharbaoui risquent d’atteindre des prix record.

    «La peinture abstraite marocaine est très prisée à l’international, en particulier dans les pays du Golfe. De ce fait, certaines œuvres des deux artistes pourraient bien être vendues à plus d’un million de DH», confirme Hicham Daoudi, fondateur de la compagnie.

    Miloud Labied commence également à être demandé sur le marché de l’art, de même que Ben Ali Rbati. «Une dynamique incroyable est en cours actuellement. Et des artistes talentueux comme ceux-ci pourraient tirer tout le secteur vers le haut», souligne encore le spécialiste.

    Alia Sebti, responsable du département art contemporain à la CMOOA évoque même «une compétition entre Cherkaoui et Gharbaoui». «Il s’agit d’œuvres incroyables qui mériteraient d’être placées dans des musées», souligne la jeune femme.

    La vente de ce samedi comprend un total de 72 lots, presque exclusivement des tableaux. Parmi eux, figurent 32 œuvres orientalistes. Lors de la dernière vente aux enchères de la CMOOA, un record historique avait été atteint. Une œuvre d’Henri Emilien Rousseau avait été vendue à 4,4 millions de DH!

    Cette fois, les montants ne sont pas aussi élevés mais s’en approchent puisque des oeuvres majeures seront proposées. Il y aura une toile d’Alfred Dehodencq, probablement réalisée vers 1859, qui représente un témoignage historique de la société marocaine. Les experts en ont estimé la valeur à environ 3 millions de DH.

    Une œuvre de la série des Casbahs de Jacques Majorelle a été estimée à 2,3 millions de DH. Plusieurs autres lots de Louis Auguste Girardot, Adolf Schreyer et Edouard Edy-Legrand ont été évaluées aux alentours d’un million de DH.


    Et de rappeler qu’il existe lors d’une vente aux enchères trois types d’acheteurs: ceux qui sont physiquement présents dans la salle, ceux qui préfèrent participer par téléphone et enfin ceux qui déposent des ordres d’achat auprès de la maison de ventes.





    http://www.leconomiste.com/
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Records pour Cherkaoui et Gharbaoui

    · Des sommes qui se chiffrent en millions de DH

    · Les peintres orientalistes également à l’honneur: Jacques Majorelle, Alfred Dehodencq

    · Plus d’une centaine de visiteurs


    «2 millions et 160 mille DH, adjugé!», la commissaire souligne le chiffre. C’est un record pour «Composition, 1960», de Jilali Gharbaoui, ce peintre contemporain marocain.

    Son rival Ahmed Cherkaoui a également atteint des sommets. Son «Lumidila III» s’est vendu à 1,87 million de DH (hors taxes et commissions pour les deux)!

    Les visiteurs de la 30e vente aux enchères, organisée par la Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA), n’ont pas été déçus. Ils ont assisté, samedi dernier, à la compétition historique attendue. «On a bien eu un duel de choc entre les deux grands géants de l’art abstrait marocain, Cherkaoui et Gharbaoui. On a obtenu des résultats record, pour des œuvres majeures», indique Hicham Daoudi, fondateur de la CMOOA, qui est devenue l’endroit où se font les records.

    La peinture orientaliste était également à l’honneur.
    Le «Musicien marocain à Tanger» de Alfred Dehodencq, a atteint la somme la plus importante de la vente: 3,2 millions de DH. Autre artiste phare: Jaques Majorelle dont «Les terrasses de Tazouda» s’est vendue à 2,650 millions de DH. Enfin, l’œuvre d’Adolf Schreyver «Les cavaliers arabes s’apprêtant à l’attaque» s’est chiffrée à 1,2 million de DH, ce qui est peut-être un peu décevant.








    http://www.leconomiste.com/
     

Partager cette page