Vie privée : six CNIL européennes engagent une action répressive contre Google..

Discussion dans 'Faits divers' créé par RedEye, 11 Avril 2013.

  1. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    Vie privée : six CNIL européennes engagent une action répressive contre Google..Qui n'aurait pas modifié ses règles de confidentialité




    Les autorités de contrôle en matière de protection des données personnelles d’Allemagne, de France, d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont engagé une action répressive contre Google ce mardi 2 avril.

    Depuis mars 2012, Google applique une nouvelle politique de confidentialité qui fusionne une soixantaine de règles d'utilisation en une seule, regroupant les informations de plusieurs services autrefois séparés, comme la messagerie Gmail et le réseau communautaire Google+.

    En octobre 2012, 27 CNIL européennes avaient sommé Google d’apporter une modification à ses règles de confidentialité avec un délai de quatre mois afin de se « mettre en conformité » avec la directive européenne « Informatique et libertés », qui vise la protection du droit à la vie privée.

    L’UE demandait « une information plus claire et plus complète sur les données collectées », et surtout leur « finalité », arguant de « la non-maîtrise de l'utilisateur » en la matière.

    Pourtant, aucun changement n’a été constaté. Des représentants de la firme ont alors été reçus ce 19 mars par un groupe de travail réunissant les CNIL citées ci-dessus, mais « à l'issue de cette réunion, aucun changement n'a été mis en œuvre ».

    Aussi, ces CNIL ont décidé d'engager des actions, en l'occurrence des enquêtes ou des contrôles. Pour sa part, la CNIL française a notifié à Google sa décision « d'ouvrir une procédure de contrôle, ainsi qu'une procédure de coopération administrative internationale avec ses homologues du groupe de travail ».

    De son côté, un porte-parole de Google a assuré que la politique de confidentialité du groupe « respecte la loi européenne et (lui) permet d'offrir des services plus simples et plus efficaces ».




    Source
     

Partager cette page