Violation de brevets : Microsoft attaque Salesforce.com

Discussion dans 'High tec' créé par mejihad, 21 Mai 2010.

  1. mejihad

    mejihad ... بوكرش و ودادي على

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    [​IMG]


    Aux Etats-Unis, Microsoft accuse Salesforce.com d’avoir violé neuf de ses brevets portant sur des technologies liées à ses solutions de CRM (Customer Relationship Management).


    L’épopée judiciaire de Microsoft continue ! Poursuivie pendant des mois pour violation de brevets par des sociétés comme i4i ou VirnetX, la firme de Redmond passe cette fois-ci de l’autre côté de la barrière et vient de déposer une plainte contre Salesforce.com devant une cour fédérale de Washington aux Etats-Unis.
    Microsoft accuse ainsi Salesforce.com d’avoir violé neuf de ses brevets liés au domaine du CRM (Customer Relationship Management), ou gestion de la relation client.
    Selon la firme de Redmond, l’éditeur de solutions de CRM en mode cloud com*****g aurait illégalement utilisé certaines des technologies mises au point par Microsoft dans ses propres produits.
    Parmi les neuf brevets incriminés, Salesforec.com aurait violé ceux portant sur des fonctionnalités comme l’affichage des barres d’outils, l’affichage de pages Web avec un menu embarqué, la création automatique de sites Internet, le contrôle de la vitesse d’affichage graphique, ou encore le contrôle de l’accès aux données clients.
    “[…] Microsoft continue d’investir des milliards de dollars chaque année pour être en mesure de fournir des logiciels et des services de qualité sur le marché. Nous avons ainsi la responsabilité envers nos clients, partenaires et actionnaires de sauvegarder cet investissement, et nous ne pouvons pas rester inactifs quand d’autres sociétés violent notre propriété intellectuelle et nos licences”, a estimé Horacio Gutierrez, le vice-président chez Microsoft chargé des questions de propriété intellectuelles et de licences, dans un succinct communiqué.
    De son côté, Salesforce.com n’a encore fait aucun commentaire sur ce sujet.


    source

     

Partager cette page