Visite de Nicolas Sarkozy au Maroc: des contrats signés pour plus de 2 milliards d'eu

Discussion dans 'Info du bled' créé par osiris, 23 Octobre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    [​IMG]

    La France a signé pour au moins deux milliards d'euros de contrats civils et militaires au premier jour de la visite d'Etat du président français Nicolas Sarkozy au Maroc, sans toutefois réussir à placer les avions Rafale.

    Le plus important est la réalisation d'une ligne de train à grande vitesse (TGV) entre Tanger et Casablanca, a annoncé lundi à Marrakech la présidence française.

    Ce chantier est estimé à 2 milliards d'euros, dont la moitié reviendra notamment à trois entreprises françaises, Alstom, la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) et Réseau ferré de France, pour le matériel roulant et l'équipement de la voie (signalisation, sécurité), a-t-on précisé de même source.

    La première tranche de la ligne TGV sera réalisé entre Tanger et Kenitra sur 200 km.

    Le protocole d'accord a été signé par le ministre marocain de l'Equipement et des Transports Karim Ghellab et le ministre français de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement Durables Jean-Louis Borloo.

    Contacté par l'AFP à Paris, une porte-parole d'Alstom a précisé que la réalisation de la ligne Tanger-Kenitra, qui sera mise en service en 2013, est estimé à "environ 2 milliards d'euros, dont un milliard pour le génie civil et un milliard pour le système ferroviaire".

    Dans le cadre de ce projet, Alstom sera chargé de livrer 18 rames de trains à très grande vitesse à deux niveaux (Duplex).

    La construction de cette ligne, à l'étude depuis 2004 permettra de relier Tanger à Casablanca en 2h10 au lieu de 5h actuellement, indique encore Alstom.

    Par ailleurs, Alstom a signé deux autres importants contrats. Le premier avec l'Office national des Chemins de fer marocain (ONCF) se monte à 74 millions d'euros pour la livraison à compter de 2010 de 20 locomotives Prima électriques de nouvelle génération et la maintenance pendant deux ans.

    Le second, d'un montant de 200 millions d'euros, porte sur le domaine de la génération d'électricité avec une participation à l'équipement de la future centrale à cycle combiné d'Aïn Béni Mathar, située à une centaine de kilomètres d'Oujda, dans le nord-est du pays.

    Autre contrat dans l'escarcelle, la vente d'une frégate polyvalente de classe FREMM. Selon la presse marocaine, son coût s'élève à 500 millions d'euros.


    Il a également été décidé que la France moderniserait 25 hélicoptères Puma et 140 véhicules blindés de l'armée marocaine. La France fournira aussi un système de surveillance des frontières.

    En revanche, on prenait acte lundi dans l'entourage du chef de l'Etat français de la volonté du Maroc d'acheter des chasseurs bombardiers américains F16 plutôt que des avions de combat français Rafale.

    Ce dossier "n'a pas avancé, on ne peut pas tout avoir", a argué un proche du président.

    Par ailleurs, un protocole d'accord a été signé entre la société française spécialisée dans la production l'énergie nucléaire Areva et l'Office chérifien des phosphates (OCP) pour l'extraction de l'uranium de l'acide phosphatique marocain.

    "Les deux chefs d'Etat devraient également aborder une coopération dans le domaine nucléaire civil car le Maroc étudie la possibilité de confier à la France la réalisation d'une centrale nucléaire pour la production d'énergie électrique" dans le sud-ouest du royaume, a indiqué une source marocaine.

    Trois conventions judiciaires ont été signées entre les ministres français et marocain de la Justice Rachida Dati et Abdelwahed Radi, et une autre sur la sécurité sociale.

    En outre, la France va ouvrir un crédit de 38 millions d'euros pour le financement du projet d'assainissement de l'agglomération de Nador (nord) et elle devrait faire un don de 8 millions d'euros pour soutenir l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), un programme social qui cible les régions et les quartiers les plus pauvres du Maroc, selon la source gouvernementale marocaine.

    Le Maroc est le premier bénéficiaire de l'aide française avec 200 millions d'euros en moyenne par an et la France est le premier partenaire commercial du royaume.
     
  2. star

    star Visiteur

    J'aime reçus:
    10
    Points:
    0
    tbarkellah m3a Fransa ma3endhach flouss b9a liha 3a 2 milliards d'euros men le Maroc!!!
    b9a lina 3a TGV, ma3reft chkoun radi irkeb fih ila madarouch l'emploi lennass!!!!
    Je ne sais pas comment ils pensent (ou au moins s'ils pensent) mais bon c'est très bien pour le top 5% des Marocains, ils pourront voyager plus vite!! les 95% autres ne sont là que pour les servir evidemment!
     
  3. Mor67

    Mor67 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Ceux là ne sont pas pressés non plus ;)
     
  4. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    aji wach had les projet ne vont pas ofrir des postes de travail pour les marocains???

     
  5. jack

    jack Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Normalement si puisque le projet est dirigé par des experts français les sociètés ne vont pas ramener toutes leurs équipes de travail mais plutot il vont embaucher des gens marocains pour la réalisation, ce qui est avantagueux c'est que la réalisation demandera beaucoup du temps ce qui veut dire que au moins une parties de nos jeunes sans travail auront de quoi pouvoir vivre quelques temps
     
  6. zbougz

    zbougz بــــابــــا عـــــروب Membre du personnel

    J'aime reçus:
    559
    Points:
    113
    iwa a khouya goulha les gens pessimistes
    li dima taychedo lhaja du mauvais côtés

     
  7. atlasabdel

    atlasabdel Visiteur

    J'aime reçus:
    47
    Points:
    0
    J espere ikoun hadchi (les projets) vrai (j ai pas dementi),
    sinon on devient tous pessimiste.
     
  8. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Ce sont des projets générateurs d'emplois ..espérons qu'ils réduiront , un tant soit peu, le taux catastrophique du chômage ..
     
  9. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Bien sur kaynine les cotes negatifs w les autres positifs f ay saf9a,katekhsser men jih w katerba7 men jih,w 7na metwajdine f mar7allat lbina2(le maroc est devenu un chantier),bien sur khassna des connaissances du marche et ca on le trouve chez les autres (par ex france) donnons-donnons un morceau des grands marches contre ces connaissances.
    essayons de voire les choses des deux cotes pas seulement du cote sombre.
     

Partager cette page