WAC-DHJ: 1-2 : Le Difaâ s’offre les Rouges et le titre d’automne

Discussion dans 'Maroc' créé par Info du bled, 12 Janvier 2010.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    [​IMG]
    Le DHJ vient de remporter le titre symbolique de champion d’automne qui consacre le locataire de la première loge à la fin de la phase Aller du concours. Une prouesse pour les poulains de l’ex-Rajaoui Sellami qui a su gérer cette rencontre cruciale contre le Wydad de Badou avec professionnalisme et intelligence. Battre le Wydad de Zaki chez lui n’est pas une performance en soi, puisque d’autres l’ont fait avant, mais il faut reconnaître, que la manière y était de la part des Doukkalis. Et pourtant à l’instar du derby (WAC-Raja) les Rouges ont commencé la partie sur des chapeaux de roues en dépit de l’absence de deux cartes maitresses de l’entre jeu du WAC, Skouma et Ajjedou. Avec cet exploit les Doukkalis réalisent également un record d’invincibilité puisqu’ils restent sans défaite jusqu’à ce jour. Les coéquipiers de Louissi commencent par dominer territorialement leur vis-à-vis mais trébuchent souvent devant la cage de Ayoub Lama. Cependant, ils sont les premiers à ouvrir le score à la 19ème minute suite à une belle reprise de la tête de L. Mouithys après un corner excellemment botté. Ensuite les deux entraîneurs seront acculés à opérer des remplacements forcés pour cause de blessures. Sortie d’abord de Lahoua, élément essentiel dans l’attaque jdidie et ensuite de Bidoudane qui, cette saison, est loin de sa forme habituelle. Beaucoup de Wydadis se demandent pourquoi Zaki ne l’a pas porté sur la liste des départs lors du mercato.
    On assiste alors à une réaction prudente des Jdidis à la fin du premier half mais la rencontre reste équilibrée ou les deux coachs jouent l’économie en prévision d’une seconde mi-temps plus mouvementée. Décidé à remettre les pendules à l’heure ,les visiteurs opèrent par attaques dangereuses sur le camp rouge sans pour autant inquiéter Fegrouch. Mais la tactique défensive de Zaki pour préserver le but avantageux, comme ce fut le cas lors du dernier derby, va encore lui jouer un mauvais tour et l’on constate dans les tribunes le pressentiment et l’arrivée proche du but égalisateur. A la 71ème minute de jeu Pap Later sert Kerouchi démarqué sur le flanc gauche qui fustige le gardien rouge. C’est l’euphorie dans le camp des Doukkalis. On croit s’acheminer vers un nul qui arrangerait surtout les affaires du DHJ. Mais Sellami n’offre pas cette opportunité au WAC. Huit minutes plus tard le coach jdidi lance dans le bain Riahi qui crée une situation de cafouillage dans la surface des rouges qui laissent traîner un ballon anodin que Later exploite pour aggraver le score et mettre à genoux la formation de Badou Zaki. Ce fut le match à ne pas perdre pour le WAC et la rencontre qu’i fallait gagner pour Sellami dont la formation trône seule au fauteuil de leader. Certes il reste beaucoup à parcourir pour remporter le titre mais ce n’est sûrement pas en perdant des points à domicile qu’on sera sacré champion !








    Source : libe.ma
     

Partager cette page