WAC et Raja à pied d'œuvre

Discussion dans 'Maroc' créé par fax02, 10 Août 2008.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    [​IMG]

    Le Raja a donc choisi la capitale du Sud pour mieux se préparer loin du tumulte de la métropole casablancaise. Lors de la dernière conférence de presse, le Lusitanien avait donné le ton en dévoilant ses objectifs et ses plans. «Le Raja est un grand club, avait-il lancé, et il a toujours joué les premiers rôles dans les compétitions nationale et internationale. Cette année, je vois les choses autrement et notre objectif sera d'enrichir la vitrine du Raja par un autre titre, voire deux.» Le président Abdellah Rhallam a confirmé les propos du coach portugais concernant l'avenir du club, mais a aussi insisté sur la politique de rajeunissement consistant à faire confiance aux jeunes qui ont déjà été lancés dans le bain avec le concours si précieux de Mohamed Madih, le directeur technique du Raja qui fait un remarquable travail de formation.

    Voilà un technicien qui a acquis une belle expérience qu'il met au service de son club après avoir servi avec l'une des équipes nationales. Pour l'heure, 3 recrues sont venues s'ajouter au groupe. Il s'agit de Omar Najdi et Youssef Agnou, deux ex-attaquants du HUSA, et de Khalid Hamdaoui, venu tout droit du club hollandais de Willem. Les recrutements ne sont pas clos pour autant. Le Raja a également fait appel à un ex-grand portier, en l'occurrence Najib Mokhliss qui fera partie de la direction technique avec l'ex-international Hajri. Plusieurs rencontres amicales sont prévues avec des clubs de la région, en attendant la probable participation à un match amical à Madrid face à Getafe. Les Rajaouis ont beaucoup de difficultés à trouver des billets pour rallier la capitale espagnole en cette période estivale. En revanche, le Raja est certain pour le tournoi Ahmed Antifit à la fin du mois. A El Jadida, le WAC se prépare également avant la reprise. Baddou Zaki a également tenu une conférence de presse avant cette concentration où il a levé un peu le voile sur son effectif et sur les objectifs qu'il s'est assignés cette saison.

    Lui aussi table sur un titre. Bon nombre de joueurs ont été libérés comme Mustapha Talha, Khalid Oumansour, Omar Bahafid et Zakaria Aoudane. Il est vrai que ces derniers ont peu joué l'an dernier ou ont eu des difficultés à s'imposer. En revanche, l'attaquant du KAC, Alami Hamada, a signé avec le club. Mais, coup de théâtre, tout juste avant la fin du stage, la nouvelle recrue a quitté le groupe sans l'autorisation de l'entraîneur. Il aurait, selon une source proche du club, protesté contre le président du KAC, Doumou, qui lui aurait promis une prime de départ en cas de signature avec le WAC. Malheureusement, le président Akram, joint par téléphone, a refusé tout commentaire à ce sujet, tout simplement parce qu'il est… en congé.

    Drôle de façon de gérer un aussi grand club comme le WAC. Encore une fois, ce n'est pas la communication qui reste le point fort du club. On s'y est habitué. Affaire à suivre. L'autre piste concerne le défenseur gadiri, Azzedine Hissa, qui serait convoité, mais le président Aboulkacim refuse pour l'instant de le libérer. L'équipe est rentrée vendredi et poursuivra sa préparation ce lundi. Le WAC pourrait bien participer à la prochaine Arabe Champion's League, sur invitation de la chaîne ART. Les hommes de Zaki seront également présents au tournoi Ahmed Antifit.
    ---------------------------------------------------------------------
    Deux clubs, deux affaires
    Cela fait une quinzaine de jours que l'administration du Raja tente de trouver des places pour la délégation devant se rendre à Madrid à l'invitation du club de Getafe. Cette rencontre amicale devrait se dérouler le 24 août. Si ce match a lieu, ce serait une bonne préparation pour les Aigles Verts et une occasion pour le coach José Romao de constituer son ossature, en vue des compétitions à venir. A propos de l'affaire Semlali-Belobane qui a défrayé la chronique au lendemain de l'assemblée générale, la commission chargée d'ouvrir une enquête n'a toujours pas remis son rapport, selon le président Abdellah Rhallam.

    Au WAC, une affaire risque de connaître des rebondissements. En effet, Hamada Alami, ex-KAC, qui vient de signer un contrat de quatre ans, a quitté le lieu de concentration après un désaccord de dernière minute avec son ex-président Hakim Doumou, injoignable par son ex-joueur. Zaki acceptera-t-il une telle incartade ?
    Certainement pas, lui qui est très pointilleux sur la discipline. Pour l'heure, c'est le WAC qui est pénalisé.

    LE MATIN

     
  2. modestyboy

    modestyboy veridique

    J'aime reçus:
    6
    Points:
    0
    La question qui se pose : est ce que Hamada el wali alami serait pénalisé par le wydad et particulièrement par Zaki suite a son comportement inhabituel dans un grand club comme le wydad ??!!!!
     
  3. Paolo_Moundir

    Paolo_Moundir *~ Paolo Di Moundir ~*

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Oui, dés son retour il doit payé une amande + une suspension de deux matchs !
     

Partager cette page