Washington, Londres et Berlin ferment des ambassades par crainte d'attentats d'Al-Qaida

Discussion dans 'Info du monde' créé par dul2, 3 Août 2013.

  1. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
    Barack Obama a donné l'ordre vendredi 2 août à son équipe de sécurité nationale de prendre "toutes les mesures nécessaires pour protéger les Américains" après l'émergence d'une menace d'attentats d'Al-Qaida au Moyen-Orient, Londres et Berlin annonçant de leur côté la fermeture de leur ambassade au Yémen.

    Le département d'Etat a diffusé un avis de prudence à l'attention de tous ses ressortissants de par le monde. Jeudi, il avait déjà annoncé que plusieurs de ses ambassades, notamment à Abou Dhabi, à Bagdad et au Caire, seraient fermées dimanche pour des raisons de sécurité. Certaines ambassades et consulats pourraient d'ailleurs rester fermés plus longtemps.
    Le Washington Post a cartographié les 21 ambassades qui seront fermées ce week-end :
    [​IMG]
    Lire : "Washington ferme plusieurs ambassades pour raisons de sécurité"


    DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES INTERCEPTÉES
    Les autorités américaines ont annoncé vendredi avoir intercepté des communications électroniques dans lesquelles d'importants cadres d'Al-Qaida discutaient d'attaques contre les intérêts américains au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, ainsi que sur "la péninsule arabique"."Il y avait là beaucoup plus que l'habituel bavardage", a commenté un responsable américain du renseignement sous le couvert de l'anonymat dans le New York Times. D'autant que ces informations font écho au message publié jeudi par Ayman Al-Zawahiri sur des forums djihadistes. Le chef d'Al-Qaida appelait à attaquer les intérêts des Etats-Unis en représailles à ses actions militaires dans le monde musulman et à ses attaques de drones au Yémen.
    Selon le département Al-Qaida et ses organisations affiliées "pourraient concentrer leurs efforts pour perpétrer des attaques d'ici la fin août". Cette recommandation met en lumière "des attentats terroristes potentiels dans les transports et d'autres infrastructures touristiques".
    Interrogé sur la chaîne ABC News, le général Martin Dempsey, chef d'Etat major des armées américaines, a précisé que "l'intention est d'attaquer l'Occident, et pas seulement les intérêts américains". Selon des experts du terrorisme cités par le Washington Post, la menace pourrait faire figure de représaille après la mort lors d'une opération antiterroriste du numéro 2 d'Al-Qaida dans la péninsule arabique (AQPA), Saïd Al-Chehri, confirmée en juillet.
    L'UE PREND SES PRÉCAUTIONS
    La dernière alerte mondiale du département américain remonte à octobre 2011, après une présumée tentative d'attentat à la bombe fomentée par l'Iran. Les Etats-Unis sont particulièrement attentifs à la sécurité de leurs représentations à l'étranger depuis l'attentat contre le consulat américain à Benghazi, en Libye, le 11 septembre 2012, dans lequel l'ambassadeur américain et trois de ses collaborateurs avaient trouvé la mort.
    L'Union européenne va prendre "toutes les précautions nécessaires" après la fermeture annoncée de certaines ambassades américaines au Proche-Orient, a annoncé un porte-parole. "Nous sommes conscients de la décision des Etats-Unis et nous sommes en contact avec nos homologues américains", a déclaré le porte-parole de la Commission européenne, Alexandre Polack. A ce stade, a-t-il précisé, l'Union européenne n'a pas de preuve d'une menace quelconque concernant spécifiquement ses délégations à l'étranger.
    Londres et Berlin ont pris le parti de fermer leur ambassade au Yémen les 4 et 5 août "pour des raisons de sécurité". Les autorités allemandes précisent dans un message adressée à leurs ressortissants que "la situation dans tout le pays est à l'avenir incertaine".

    Lire également : Le chef d'Al-Qaida accuse les Etats-Unis d'avoir "comploté" pour destituer Morsi

    http://www.lemonde.fr/international...qaida-en-aout_3457015_3210.html#xtor=RSS-3208
     
  2. dul2

    dul2 salam alikom

    J'aime reçus:
    5698
    Points:
    113
    Menaces d'attentats : des dizaines d'ambassades américaines encore fermées


    Les Etats-Unis ont décidé de prolonger jusqu'au 10 août la fermeture de dix-neuf de leurs ambassades et consulats en raison du risque d'attaque émanant d'Al-Qaida. Le département d'Etat, qui en a fait l'annonce dimanche 4 août, a précisé qu'il s'agissait d'une simple mesure de précaution, sans qu'il y ait eu de nouvelles menaces. "Il ne s'agit pas d'une indication concernant une série de nouvelles menaces, mais plutôt d'une indication de notre engagement à faire preuve de prudence et à prendre les mesures appropriées pour protéger notre personnel", écrit-il.

    Dans un premier temps, Washington avait ordonné la fermeture de vingt et une ambassades dimanche. Certaines doivent rouvrir lundi, comme celles de Kaboul, de Bagdad et d'Alger. Les autres, en Afrique et au Proche-Orient, resteront fermées jusqu'à la fin des célébrations de l'Aïd el-Fitr, qui marque la rupture du jeûne du mois de ramadan.
    La Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France ont de leur côté annoncé qu'elles fermeraient leurs ambassades à Sanaa, la capitale du Yémen dimanche et lundi après l'alerte lancée par Washington de possibles attentats dans le monde.
    "LA PLUS IMPORTANTE MENACE QUE J'AIE VUE DEPUIS DES ANNÉES"
    Une réunion au sommet consacrée aux menaces d'Al-Qaida s'était tenue samedi à la Maison Blanche. Au cours du week-end, plusieurs responsables américains, démocrates comme républicains, ont souligné le fait que ces menaces, dévoilées vendredi, étaient à prendre au sérieux.
    Le général Martin Dempsey, chef d'état-major américain, a déclaré sur ABC que les menaces d'Al-Qaida sont "plus précises" que ce qu'il avait pu y avoir jusqu'à présent. La cible exacte n'est pas connue, mais "l'intention est claire. L'idée est d'attaquer les intérêts occidentaux, pas seulement américains. Il y a un flot significatif de menaces et c'est à cela que nous réagissons".
    Michael McCaul, président de la commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants, a parlé d'"une des menaces les plus crédibles et les plus précises que j'aie vues depuis le 11 septembre" 2001. Un attentat semble "imminent", a-t-il jugé sur CBS.
    Le rôle joué par la surveillance électronique, alors que les Etats-Unis sont critiqués depuis la révélation des programmes utilisés par la NSA, a été encensé par certains élus américains. Pour le sénateur républicain Saxby Chambliss, les données collectées ont à l'évidence permis de rassembler des renseignements concernant ces éventuelles attaques, "la plus importante menace qu['il ait] vue depuis des années". "Si nous ne disposions pas de ces programmes, nous ne serions pas en mesure d'écouter ce que disent les méchants."
    La NSA, principale agence de recueil de communications, est soupçonnée d'avoir outrepassé ses obligations légales pour espionner aussi et à très large échelle la population américaine. Depuis le début de la polémique sur ses activités, les dirigeants du renseignement américain rappellent à chaque occasion qu'un grand nombre d'attentats ont pu être évités grâce aux écoutes de cette agence d'espionnage.
    http://www.lemonde.fr/international...69_3210.html#ens_id=3421908&xtor=RSS-3208
     
  3. RedEye

    RedEye - أبو عبدالرحمن - Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4153
    Points:
    113
    marikane kadekhal rasse8a f shbou9at felekhar katgoul lik terroristes
     

Partager cette page