Wikipédia: le relais du Mossad...

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par loeil19, 12 Décembre 2010.

  1. loeil19

    loeil19 Bannis

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    0
    Wikipédia : le relais du Mossad…

    Des agents du Mossad en France ont créé de toute pièce un intitulé « Schmiel Borreman » dans Wikipédia. Ce texte calomniateur et diffamatoire connaît des variantes dans son répertoire. Dans sa version actuelle, l'article reproche à Shmiel Mordche Borreman (dont les auteurs par précaution juridique écrivent le nom de façon défectueuse), son appartenance politique au Communisme au lieu du Sionisme. Il souligne avec force qu'il est un « converti » et que son prénom civil serait « Jean Baptiste ». Faux ! Ceci est une invention d'un provocateur du Mossad à Anvers. Shmiel Mordche Borreman a bien un grand-père paternel, décédé en 1961, s'appelant ainsi. Quel est le problème ? En lui collant ce prénom, l'agent provocateur veux faire passer le message raciste : « Goy catholique » (comme le sioniste Sarkozy, donc ?).

    Autres mensonges de gros calibre : Shmiel Mordche Borreman aurait été engagé dans « l'armée en Allemagne de l'Est, et se serait installé à Bruxelles après la chute du mur de Berlin en 1989 ». Tout d'abord, seuls les nationaux de la République Démocratique Allemande étaient aptes au service dans l'Armée Populaire (cette Armée de Paix n'engageait pas de mercenaires comme les forces d'occupation sioniste le font). Shmiel Mordche Borreman est citoyen belge par naissance et n'a jamais joui de la citoyenneté de la RDA. Il est revenu en Belgique en 1984, soit cinq ans avant la contre-révolution qui mit fin à l'existence de la RDA !


    Les Neturei Karta auraient écarté Shmiel Mordche Borreman d'eux « en raison de sa trop grande (sic) haine envers les Juifs qui auraient adhéré au sionisme (resic) ». Manœuvre de diversion absurde par laquelle les Neturei Karta sont, à leur insu, promus au rang de Juifs bien intentionnés, en comparaison avec Shmiel Mordche Borreman. Surtout que Neturei Karta n'a ni structure hiérarchique, ni envie ou besoin d' « écarter » qui que se soit. Une brève comparaison des sites électroniques de Neturei Karta et celui de Yechouroun, Judaïsme contre Sionisme, démontrent les différences réelles de profils, n'en déplaisent aux agents du Mossad.

    Enfin : Shmiel Mordche Borreman s'est lié d'amitié sincère avec le Centre Zahra France, donc avec M. Yahia Gouasmi, en 2006 lors de la manifestation contre l'agression américano-sioniste au Liban, et non pas déjà en 2000.

    Suite au Soutien de Shmiel Mordche Borreman à la Liste du Parti Anti Sioniste aux élections européennes en 2009, le Mossad français a envoyé un agent pour recueillir les radotages et fausses données reproduites dans Wikipédia. Cet agent s'est adressé le dernier jour de son séjour à Anvers à Shmiel Mordche Borreman, qui refusa de parler avec lui, le menaçant de mort : « Je ferai le nécessaire pour que vous ne serez pas enterré » (sic).

    Tout le contenu de cette « contribution » de la Hasbara à Wikipédia n'est que des propos calomnieux émis par rage impuissante du CRIF et consorts contre le Parti Anti Sioniste.

    Yechouroun, Judaïsme contre Sionisme

    http://www.partiantisioniste.com/actualites/wikipedia-le-relais-du-mossad-0544.html


    Site Web: www.partiantisioniste.com
     

Partager cette page