Wikipedia a besoin d'argent mais nie d'importantes difficultés financières

Discussion dans 'High tec' créé par Le_Dictateur, 22 Février 2007.

  1. Le_Dictateur

    Le_Dictateur Visiteur

    J'aime reçus:
    85
    Points:
    0
    La Fondation Wikimedia, qui gère l'encyclopédie en ligne écrite par les internautes, gratuite et multilingue Wikipedia, ne connaît pas de difficultés financières qui menaceraient son existence, a assuré mardi sa présidente, Florence Devouard.

    La Fondation Wikimedia, qui gère l'encyclopédie en ligne écrite par les internautes, gratuite et multilingue Wikipedia, ne connaît pas de difficultés financières qui menaceraient son existence, a assuré mardi sa présidente, Florence Devouard.

    Interrogée par l'AFP sur la possibilité d'une fermeture du site consécutive à ses difficultés de trésorerie -selon des informations parues sur internet-, la présidente du conseil d'administration de la Fondation Wikimedia a rétorqué qu'il s'agissait d'un "gros délire".


    "Ce qui s'est passé, c'est qu'il y a 15 jours je participais à une conférence et des blogeurs dans la salle ont mis dans ma bouche des propos tenus par d'autres intervenants", a expliqué Mme Devouard, qui réside dans le Puy-de-Dôme.


    La présidente de la fondation Wikimedia a en revanche confirmé qu'il ne restait plus qu'un million de dollars (environ 760.000 euros) dans les caisses. "Mais, par rapport à d'autres années, la situation est presque confortable", a-t-elle relativisé.

    Ce million de dollars, qui a été réuni lors d'une levée de fonds en janvier, permet à la Fondation, qui fonctionne sans publicité, de "tenir encore trois-quatre mois". "Pas de quoi paniquer", selon Mme Devouard, qui espère néanmoins que de gros donateurs se présenteront rapidement.

    "Dans l'idéal, il nous faudrait quatre à cinq millions d'euros" pour réaliser tous les projets en cours et surtout trouver un "modèle économique plus stable", précise-t-elle.

    Pour ce faire, la Fondation compte mobiliser des gros donateurs maintenant que l'audit financier, exigé par ces bailleurs de fonds, a été publié en décembre. "Nous allons même organiser des contrôles trimestriels", a souligné Mme Devouard, qui est favorable à la mise en place de "procédures propres".

    Source - Maroc-It.Com
     

Partager cette page