Yasmina Baddou: les femmes-médecins spécialistes des zones éloignées ont droit au mou

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 15 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat : Les femmes-médecins spécialistes de la promotion 2007, nouvellement affectées dans des zones éloignées dans le cadre de la régionalisation, pourront faire valoir leur droit au mouvement de mutation après un an d'exercice, a affirmé mardi Yasmina Baddou, ministre de la Santé. [​IMG]
    Répondant à une question orale à la chambre des conseillers sur les affectations des femmes-médecins spécialistes, Baddou a ajouté qu'outre le droit à la mutation au bout d'un an de travail, elles bénéficieront d'une "ancienneté de deux à trois ans".

    Le département de la Santé a adopté des critères transparents pour les questions d'affectation, a-t-elle souligné.

    Baddou a fait savoir que la promotion 2007 de médecins spécialistes compte 67 pc de femmes, notant qu'aucun homme de cette promotion n'est spécialiste en dermatologie, psychologie ou diabétologie.

    Soulignant qu'un quota, réservé au regroupement familial, sera adopté lors du prochain mouvement de mutation des femmes-médecins spécialistes, la ministre a relevé que 50 femmes médecins mariées de la promotion 2007 ont regagné leurs postes dans des villes reculées.

    A une autre question sur les dispensaires et Centres de santé "construits en milieu rural mais encore inexploités", Baddou a indiqué que le nombre des établissements de santé qui étaient encore fermés à fin 2007 s'élève à 197 unités.


    Le ministère de la Santé déploie d'importants efforts en vue d'ouvrir nombre de ces établissements dans le monde rural, a-t-elle ajouté, précisant que 60 établissements sont ouverts chaque année et que son département oeuvre pour la multiplication de ce nombre.




    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page